Composition des eaux

 

LES EAUX D'AMELIE LES BAINS

faiblement radioactive (radon), sulfurée, bicarbonaté sodique, calcique et magnésienne riches en fluor et silice.

- PHYSIQUE : eaux hyperthermales à 62° celsius en moyenne  ( entre 47° et 67°)

- CHIMIE : ph alcalin à 8, 2,

Des vertus reconnues

Les nombreuses sources thermales jaillissent de la colline du "Serrat d'en Merle".

Captées au coeur même de la station, elles fournissent une eau hyperthermale (47° à 67°), qui se démarque par la constance de ses caractéristiques physiques et chimiques au fil des contrôles, depuis plus d'un demi-siècle.

Grâce à la présence de soufre se développe l'élément organique ou "plancton thermal", qui flotte en suspension dans l'eau, lui donnant son caractère onctueux, au fort potentiel thérapeutique, grâce à sa concentration en divers minéraux, vitamines et oligoéléments.

 

BACTERIOLOGIE : de par les travaux du laboratoire ARAGO de Banyuls (université Pierre et Marie curie de Paris ), et la faculté de science de Perpignan, 24 souches de bactéries inconnues et bénéfiques pour la santé humaine ont été découvertes. Une d'entre elles, la souche HTAC1, une cyanobactérie, est actuellement étudiée pour produire des substances cosmétiques, et médicamenteuses

23 souches restent à étudier pour des applications agroalimentaires et énergétiques. 

 

Article écrit par :

Docteur Jean Victor HÉRÉTÉ

 -Médecin thermal depuis 1977

-Diplômé en hydrologie et en climatologie médicale (Diplôme d'état)

-C.E.S en pneumologie et phtisiologie

A exercé la fonction de président délégué de la fédération thermale et climatique du Languedoc Roussillon