RHUMATOLOGIE - SEQUELLES DE TRAUMATISMES OSTEOARTICULAIRES

RHUMATOLOGIE - SEQUELLES DE TRAUMATISMES OSTEOARTICULAIRES
RHUMATOLOGIE - SEQUELLES DE TRAUMATISMES OSTEOARTICULAIRES
RHUMATOLOGIE - SEQUELLES DE TRAUMATISMES OSTEOARTICULAIRES
RHUMATOLOGIE - SEQUELLES DE TRAUMATISMES OSTEOARTICULAIRES
RHUMATOLOGIE - SEQUELLES DE TRAUMATISMES OSTEOARTICULAIRES
RHUMATOLOGIE - SEQUELLES DE TRAUMATISMES OSTEOARTICULAIRES

La station thermale d’Amélie-les-Bains est spécialisée dans le traitement des Affections Rhumatismales et des Voies Respiratoires.

 

RHUMATOLOGIE : des atteintes douloureuses qui nous concernent tous :

Arthrose - Rhumatismes - Troubles musculo-squelettiques - Ostéoporose - Lombalgie - Mal de dos - Sciatique - Tendinites - Polyarthrite Rhumatoïde - Spondylarthrite ankylosante - Séquelles de traumatismes ou d’interventions chirurgicales - Inflammation chronique des tendons - Syndrome fibromyalgique - Raideurs articulaires. 

 

Des soins RH très ciblés

Bain collectif ou individuel. Bain avec douche sous-marine. Bain de boue en apesanteur sous pasteurisation continue. Bain de boue général ou local aux mains et/ou aux pieds.  Douche générale.  Douche générale au jet ou de forte pression en piscine médicinale. Douche pénétrante hydromassante. Cataplasmes de boue (kaolin) en application locale unique ou multiple. Manu et pédidouche.  Piscine thermale de mobilisation. Aérobain.  Bain douche en immersion. 

 

La cure thermale prend en charge globalement les atteintes rhumatismales sous toutes leurs formes.

Pour les pathologies chroniques (rhumatismes, arthrose, …) on cherche dans un premier temps à soulager la douleur et diminuer la consommation d’anti-inflammatoires.

L’eau thermale est utilisée directement dans des bains (eau thermale et/ou boue), qui imprègnent totalement l’organisme, décontracturent les muscles et les articulations douloureuses.

Le volet éducatif repose sur l’entretien d’activités physiques régulières, l’apprentissage de postures et démarches qui soulagent, et la mise

en place d’une nouvelle hygiène de vie (en particulier autour de la perte de poids) permettant de ralentir la pathologie.

Pour les suites de fractures, les séquelles traumatiques ou d’interventions chirurgicales, l’objectif consiste à résorber les douleurs, en réapprenant progressivement les activités physiques : les mouvements réalisés renforcent les muscles, qui soutiennent ainsi mieux l’articulation défaillante et régénèrent sa souplesse.